Jorane - Agence de spectacles BAM

Jorane

 

 

JORANE présente HEMENETSET, la beauté sauvage de la féminitude

 

Jorane est une surprenante créatrice et une vocaliste instinctive, qui abolit les normes musicales et bouscule les codes établis. Dans une fresque à grand déploiement, où musique, mouvement et technologies s’entremêlent, Jorane nous présente HEMENETSET, la beauté sauvage de la féminitude, fruit d’un long travail créatif en perpétuelle mutation.

 

Avec ce nouveau spectacle, Jorane nous illustre ici, que lorsque la création musicale, mais aussi pluridisciplinaire, a toute la latitude d’expression, il devient possible de rejoindre et de toucher celui ou celle qui accepte de s’y laisser transporter.

 

 

 

Présentation JORANE (Bio longue):

 

Campée dans la forêt Laurentienne du Québec, Jorane est une surprenante créatrice et une vocaliste instinctive, qui abolit les normes musicales et bouscule les codes établis. Dans une recherche constante, l’artiste se donne une entière liberté et trouve un sens à sa quête dans son exploration musicale – laissant par la suite émerger une réponse spontanée et saisissante. Instrumentiste émérite, violoncelliste reconnue et compositrice affranchie, Jorane s’aventure à travers les cérémonials de son évolution artistique. Ancrée dans le présent, elle fait place à l’insoupçonné, explore l’incertitude, touche au vibrant, au vivant, à l’émotion pure, afin de frayer avec l’espoir !

 

Généticienne de la voix et de la musique, ritualiste des expériences scéniques, Jorane présente actuellement le fruit d’un long travail créatif en perpétuelle mutation. Par sa voix qu’elle utilise comme vecteur sensoriel, Jorane canalise la conscience au plus lointain de nos cellules, à nos racines séculaires. Son dialecte imaginaire rompt toute barrière de langues, et son chant saisit l’essentiel, l’instinctif, ce qui est enfoui au plus intime de soi. Stimulant un dialogue libre entre elle et ses nombreux collaborateurs, Jorane créée au sein d’un microcosme où musiciennes et musiciens, auteurs, électroacousticiens, vocalistes, ingénieurs et manipulateurs de sons, arrangeurs et orchestrateurs, philosophes, architectes d’expériences, osent les questionnements communs. Curieuse et fascinée, Jorane se laisse dès lors guider par une prise de risques. Ainsi naissent tensions et abandons, propres et inhérents à la musique et à la psyché humaine.

 

 

Jorane nous illustre ici, que lorsque la création musicale, mais aussi pluridisciplinaire, a toute la latitude d’expression, il devient possible de rejoindre et de toucher celui ou celle qui accepte de s’y laisser transporter. Créant un lieu foisonnant d’authentiques émotions, Jorane s’en remet à l’immémorial, aux origines, à l’organique, remodèle et tente d’atteindre avec fébrilité une histoire qui raisonnera encore longtemps en elle, en nous. Par-delà les sonorités vocales et instrumentales, Jorane signe un environnement musical fort, racé, singulier et parfois indescriptible … À l’innommable quelque fois, à l’exaltation souvent.

 

 

Cette aptitude créatrice qui semble innée et viscérale chez elle, s’explique sans doute par son histoire, qui débute dès l’âge de quatre ans quand le piano familial devient son terrain de jeu de prédilection – et sa voix une complice toute naturelle. Après des études en guitare classique, le violoncelle se révèle à elle tel son compagnon de route, auquel se grefferont néanmoins d’autres instruments tels que le contre-violoncelle ou la harpe. Sa carrière prend un tournant professionnel dans sa jeune vingtaine, et Jorane compte à ce jour une douzaine d’albums à son actif, des prestations un peu partout dans le monde, plusieurs récompenses et prix soulignant son talent – et toutes sortes de collaborations toutes aussi prestigieuses les unes que les autres comme avec l’OSQ, l’Orchestre Métropolitain et l’Ensemble I Musici – ou bien encore avec Bobby McFerrin, Daniel Lanois, Michael Brook, Richard Evans, Simon Wilcox, Liza Germano.

 

Insatiable créatrice, après avoir présenté son 2ème album 16mm en 2000 démontrant ici un univers fort et impressionniste alors qu’elle n’a que vingt-cinq ans, le monde du cinéma lui demande de composer à l’image. Elle s’aventure ainsi à la composition pour le 7ème art aux côtés de Marco Beltrami et Jan A.P. Kackzmarek – pour ensuite signer ses propres trames sonores. Aussi, pour le théâtre dans des pièces telles que le Journal d’Anne Frank, Vue du pont, ou Albertine en cinq temps – ou encore à la danse avec Margie Gillis. Au Québec, elle collabore avec différents artistes comme Richard Seguin, Alexandre Belliard, Caroline Planté, Nicolas Pellerin et les grands hurleurs et bien d’autres. La scène est son arène, les turbulences émotives ses gammes de jeu, le vocabulaire universel son porte-voix – et le violoncelle le prolongement de sa pensée, tel ce surprenant prototype noir qu’un luthier passionné a spécifiquement façonné pour elle.

 

À l’intérieur du vaste monde musical que nous connaissons, Jorane emprunte des chemins de traverse, pour y concevoir son propre monde et y convier l’auditeur. Tels les méandres d’un cours d’eau matriciel – parfois sereins, d’autres fois agités – Jorane se laisse porter et emporter.

 

 

Demande d'information

VIDÉOS


Suivez-moi!

jorane.com