Men Without Hats

image Men Without Hats

 

Dans la foulée de «l’amour à l’ère de la guerre», pionniers de la nouvelle vague électro-pop, Men Without Hats revient avec une collection de 12 nouvelles compositions originales – «Again (Part 1)» – et 5 nouvelles reprises – «Again (Partie 2).” Menés par les membres fondateurs d’origine Ivan et Colin Doroschuk, Men Without Hats le trio est complété depuis 2016 par le vétéran de l’industrie Sho Murray. À l’équipe, s’ajoute sur l’album, la fille de Colin, la soprano montréalaise Sahara Sloan.

 

L’album a été enregistré sur l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique, au sommet de la montagne Malahat surplombant l’océan Pacifique, de juillet 2020 à janvier 2021. Les thèmes explorés dans «Again (Part 1)» reflètent la vision unique du groupe sur l’actualité (“If the World Should End Today,” “The Human Race”), l’amour («All Into Stars», «The Love Inside your Heart» , “When Does The Love Begin”), le sens de la vie (” Just Another Day “,” Nancy’s Room “,” Where The Wild Go “) et l’état de l’art (” My Love “,” Heaven, “” My Own Advice “).

 

Le choix des reprises de «Again (Part 2)»«Satellite of Love» de Lou Reed, «All the Young Dudes» de Mott the Hoople, «Blow at High Dough» de The Tragically Hip et «2000 Light Years From Home» des Rolling Stones donne un aperçu rare des goûts et des influences de Men Without Hats, qui réinventent même leur tube le plus emblématique (« No Friends of Mine »). Avec un amalgame des dernières technologies numériques et du meilleur du monde analogique (y compris un véritable synthétiseur Prophet 5 qui a été utilisé lors de la session d’enregistrement de The Safety Dance), Men Without Hats continue son voyage dans le monde de la synth-pop, avec un son forgé dans le passé et endurcis par leurs expérience de vie et leur engagement envers l’avenir.

 

Au cours des 10 dernières années, Men Without Hats a fait le tour du monde avec la crème de la royauté des années 80, jouant pour des foules en Amérique du Nord et du Sud, en Europe, en Scandinavie, en Jamaïque, en Australie, au Mexique et en Afrique du Sud, atteignant en fait encore plus de personnes et d’endroits qu’à leurs débuts. Leur son et leur message croisés résonnent avec une nouvelle génération de fans désireux de comprendre et d’apprécier les influences des années 80 dans leur propre marque de pop actuelle.

 

Parallèlement à leur 40e anniversaire, Men Without Hats a fait introniser deux de ses chansons – The Safety Dance et Pop Goes The World – au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs canadiens. Parmi les autres moments forts récents, on peut citer Jimmy Fallon et The Roots qui interprètent The Safety Dance lors de la diffusion en direct du concert one world, et les compagnies aériennes d’Alaska l’utilisent comme bande originale de leur nouvelle vidéo de campagne publicitaire sur le thème des années 80. Originaire de Montréal, mais ayant déménagé sur la côte ouest du Canada depuis 20 ans, Men Without Hat a même vu le BC-transit de leur province adoptive utiliser The Safety Dance pour leur nouvelle vidéo sur la sécurité des voyages.

 

Depuis leur formation en 1978, Men Without Hats a été à l’avant-garde de la musique électronique populaire, créant des hymnes mondiaux de joie et de positivité qui ont résisté à tous les styles et tendances musicaux, reflétant et racontant les mystères et les défis de l’espace et du temps dans lesquels nous vivons. Maintenant que nous approchons de l’aube d’une nouvelle ère, c’est le moment idéal pour écouter à nouveau Men Without Hats….

 

Demande d'information

Vidéos


Suivez-nous!

safetydance.com